Déménager de la France en Chine : quelques curiosités

En cas vous envisagez un déménagement de la France en Chine, vous devrez tenir compte d’un certain nombre de choses et le dernier élément dont vous souhaitez vous inquiéter est votre acclimatation aux changements culturels. Voici quelques faits rapides pour être sûr que vous êtes au point avant d’arriver dans le pays le plus peuplé du monde. Déménager de la France en Chine : quelques curiosités

Foule
Etant donné que vous emménagez dans le pays le plus peuplé du monde, vous devrez vous habituer à l’expérience des folles bousculades et des nombreux mouvements de foule. Si vous pensez que l’heure de pointe dans le métro est mouvementée, ce n’est rien par rapport à ce qui vous attend dans celui de Canton, Pékin et Shanghai. Dans les principales villes chinoises, tout fonctionne sur la base du premier arrivé, premier servi, alors ne vous attendez pas à trouver des files d’attente ordonnées pour quoi que ce soit.

Pas des boissons fraîches
Alors que les restaurants anglais ou américains servent des boissons fraîches, le thé chaud fait partie de la coutume en Chine. Si vous demandez de l’eau dans un restaurant, le serveur est susceptible de revenir avec du thé et si vous insistez pour de l’eau, il est probable qu’elle arrive chaude. En Chine, les boissons chaudes sont supposées aider à la digestion des aliments et sont considérées comme l’option globalement la plus saine.

L’alimentation
Peut-être ne les utilisez-vous pas quand vous allez dans votre petit restaurant chinois local, mais si vous voulez sortir dîner dans votre nouvelle ville ou avec votre entreprise, vous allez devoir apprendre la technique des baguettes. Il s’agit d’une manière de manger que même les plus jeunes enfants apprennent et vous ne voulez sûrement pas être l’exception : alors entraînez-vous avant de déménager.

Le tabagisme
En France, nous avons observé une forte répression du tabagisme dans les lieux publics. En Chine, le tabagisme a du succès. Fumer est considéré comme branché et masculin plutôt que comme un problème de santé. Le pays compte 350 millions de Chinois fumeurs et la Chine produit 42 % des cigarettes dans le monde : le tabagisme dans les lieux publics ne devra donc pas vous surprendre.

Le contact visuel
Dans la plupart des pays occidentaux, la coutume veut que l’on maintienne le contact visuel pendant les conversations. Mais en Chine, de nombreux habitants ne regardent que très peu dans les yeux pendant une conversation. Même si cela est différent de ce à quoi vous êtes habitué, gardez à l’esprit que cela ne veut pas dire que l’on vous ignore.

Les compliments
En Chine, on s’attend à ce que les compliments soient pris avec simplicité car l’humilité est considérée comme un trait culturel clé. Si vous complimentez une collègue en lui disant que sa nouvelle coupe de cheveux lui va bien, elle vous dira probablement : « Non, je suis plutôt vilaine ».